Ma poule ne pond plus en hiver

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

C’est l’hiver, et votre poule a adapté son rythme de vie à la saison. La période de mue est terminée, la poule a son pelage d’hiver mais les températures ont encore chuté, la luminosité a fortement diminué : il est donc tout à fait normal que votre poule ponde moins. L’hiver, la quantité d’oeuf produit par une poule est fortement réduit, il y a même des semaines où la production d’oeuf sera nulle.

Si on sait que la quantité d’oeuf produit par une poule est de 240, on sait aussi que c’est une moyenne. Il y a des semaines où vous aurez des oeufs tous les jours (au début de l’été ou à l’automne par exemple), et il y a des semaines où vous n’aurez pas du tout d’oeuf, et c’est normal !

Une jeune poule (entre 5 mois et 2 ans) aura un fort rendement, et pourra aussi produire des oeufs l’hiver. Mais à partir de 3 ans, le rendement de la poule baisse, et sa production d’oeuf est fortement réduite. Ne soyez pas surpris de ne trouver aucun oeuf en ouvrant le pondoir. Ne vous attardez pas trop à chercher non plus un autre lieu de ponte, l’hiver votre poule ne pondra tout simplement pas.

Pourquoi une poule pond moins pendant la période de Noël ?

Une poule a besoin de 13 à 14 heures de lumière par jour pour fabriquer un oeuf. Si ce n’est pas compliqué à reproduire pour les éleveurs de poules en batterie, c’est contre nature ! Un éleveur amateur ne pourra pas apporter cette luminosité nécessaire au cycle de ponte de la poule.

C’est donc pendant la période de fêtes de Noël que vous constaterez une forte baisse de productivité chez vos poules puisque les jours sont très courts (environ 7 heures de vraie lumière seulement dans les jours les plus courts).

Comment faire en sorte que vos poules pondent plus l’hiver ?

Dites vous tout d’abord qu’il y a surement une bonne raison. Si la nature a voulu cela, peut être est ce un repos nécessaire pour votre poule tout simplement 🙂 Ne commencez pas à transformer votre élevage familiale en « poulailler d’élevage intensif » avec des lumières spéciales.

Mais vous pouvez faire en sorte que vos poules bénéficient du maximum de lumière même en hiver en les laissant en liberté la journée, vous verrez que vos poules chercheront naturellement la lumière et le soleil d’hiver pour faire la sieste !

Nettoyez correctement le poulailler et faites en sorte qu’elles n’aient pas trop froid : pas de courant d’air, pas de froid direct ! Un petit lit de paille supplémentaire sera un confort pour lutter contre dame nature, et remonter le moral de la poule.

N’oubliez pas que votre poule doit toujours avoir de l’eau propre, même l’hiver bien sûr ! L’hiver, vos poules auront beaucoup plus besoin d’attention de votre part, alors que vous naturellement, vous aurez moins envie d’enfiler le bonnet chaque matin ! Si vous le pouvez, apportez-leur un « petit plat chaud » par temps de grand froid, à base de reste de repas, mélangés dans de l’eau chaude ou agrémentés d’un bouillon. Comme en été, surveillez bien sur leur alimentation, en faisant attention que vos poules aient toujours de quoi manger (surtout l’hiver pour se constituer leur manteau graisseux 🙂

Découvrez ici quelques mesures à prendre pour son poulailler en hiver : https://mes-poules.com/poulailler/poules-en-hiver

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*