Tout savoir sur la poule Pékin

La poule de race Pekin Battan

La poule Pékin, anciennement connue sous l’appellation de poule bantam est généralement choisie par les éleveurs pour être une poule d’ornement. C’et une poule naine à part entière ! Mais bien au-delà des apparences, le Bantam de Pékin excelle également dans l’art de la ponte. Ce qui en fait une race idéale et convoitée. Mais pour bien en prendre soin et pour bien les élever, vous devez en savoir plus sur ses différentes caractéristiques. Pour cela, nous avons choisi de vous présenter la poule pékin à travers l’interview d’un spécialiste : Jean Raphael, éleveur professionnel de la race Pékin.

Vous êtes éleveur de Poule Pékin, mais pouvez vous nous en dire plus sur vous ?

Bonjour, je m’appelle JEAN Raphaël dit « Jeannot » j’ai 44 ans, marié (à une maman poule) et père de 4 enfants. Je suis éleveur professionnel de race Pékin, un amour inconditionnel. Membre du CFPPC (Club Français des Poules Pékin et Cochin). Passionné depuis l’enfance de tous animaux à plumes, la Pékin est entrée dans ma vie depuis bientôt 12 ans maintenant.

Y’a-t-il des choses à savoir si l’on veut s’occuper de poules Pékins ?

Toute adoption d’un animal nécessite un minimum de connaissances !Comme toutes les poules avec des plumes aux pattes, la Pékin doit avoir un parcours le moins humide et boueux possible.

Un abri pour les mauvais jours et pour se mettre en sécurité des prédateurs la nuit.

poule Pékin devant le poulailler

De l’eau propre à volonté (abreuvoir pipette ; selon moi la meilleure solution), un mélange de céréales concassés, un complément de vitamines deux fois par an, des protéines pendant la mue et en période de froid (vers de farine, miette de thon sans huile), vermifuger à l’automne et au printemps. Voilà l’essentiel des choses à savoir !

Instant pub, vous pouvez nous en dire plus sur votre activité ?

« Les Poules à Jeannot » c’est avant tout un élevage familial ; Les poules font partie intégrante de la famille, toutes nées chez nous, elles sont uniques.

Nous les rendons disponibles à partir de 3 mois quand leur immunité devient bonne et soutenue.

En conformité avec la législation qui a évolué en ce début d’année c’est donc naturellement que je me suis formé au bien-être animal, aux exigences sanitaires et aux transports d’animaux, professionnalisant ainsi mon activité.

Aujourd’hui, « Les poules à Jeannot » s’est faire naître, grandir et céder à ceux désirants adopter des poules de race Pékin, des animaux sains, dans le standard de la race, en restant disponible pour tous renseignements après l’adoption.

une belle poule pekin

Pourquoi la poule pékin est une poule que l’on devrait adopter ? Est-elle « fragile » ?

C’est une petite poule respectueuse du jardin, qui vole et gratte très peu. Qui plus est, attachante et toute mignonne, elle est une bonne pondeuse !

La Pékin est une poule toute en rondeur et en duvet. Tel un coussin moelleux que l’on pourrait câliner toute la journée.

Très curieuse et surtout très apprivoisable elle est capable de vous réclamer une friandise, et de sauter sur vos genoux en guise de remerciement ! Une vraie petite compagnie.

un coq pekin

Elle n’est pas particulièrement fragile ! A partir du moment qu’elle soit bien démarrée, que son propriétaire a reçu les bons conseils et que ces conditions d’installations sont conformes à ses besoins… ! Aucun souci.

C’est une poule que je conseille à qui conque souhaite adopter une jolie petite poule.

Comment se comporte-t-elle par rapport aux autres races de poules ?

En règle générale elles ont un très bon caractère envers les autres races de poules. Bien sûr chaque individu peut avoir un petit tempérament plus affirmé !

Pour en savoir plus sur ces poules, vous pouvez prendre contact avec Jean Raphael : Les Poules à Jeannot : 07/83/09/39/48 : lespoulesajeannot@orange.fr

Présentation de la poule Pékin

Très appréciée par son apparence de petite boule de plumes, la poule Pékin est un animal gentil et affectueux. Elle est pleine de vitalité et arbore un certain caractère docile au sein du poulailler. Cette race de poule est parfaite pour les familles avec des enfants en bas âges. En effet, les poules sont assez câlines et se laissent facilement toucher et portées. Vous n’aurez donc aucun mal à les familiariser avec vos petits bouts.

De nature curieuse tout en étant calme, la poule Pékin ne gratte pas beaucoup le sol. Ce qui fait d’elle une poule d’ornement très pratique si vous souhaitez entretenir l’esthétique de votre poulailler. De plus, cette race n’est pas du genre à s’attaquer à vos plantes, ce qui vous laisse l’occasion de décorer votre extérieur comme bon vous semble.

poussin pekin

La poule Pékin évolue généralement dans un terrain sec et sain. Elle n’est pas tout à fait adaptée à des endroits humides et boueux, qui peuvent facilement héberger des germes et des maladies. En effet, son plumage assez fourni surtout au niveau des pattes accentue la prolifération des microbes. Ce qui pourrait la rendre facilement malade. Toutefois, cette race de poule est assez robuste. Elle ne tombe pratiquement pas malade lorsqu’elle évolue dans un bon environnement et peut vivre jusqu’à 5 ou 6 ans. Elles conviennent bien aux éleveurs débutants.

Pour élever la Bantam de Pékin, vous n’aurez pas besoin d’aménager un très grand espace. Elle est à l’aise aussi bien dans un petit enclos que dans un grand jardin. De plus, elle ne risque pas d’abimer vos belles fleurs une fois qu’elle est au courant des limites que vous lui imposez.

Pour ce qui est de son alimentation, cette race de poule n’est pas très exigeante. Elle peut suivre un régime alimentaire classique de poule pondeuse composée d’un mélange de céréales et de granulés. Comme cette poule n’est pas très grappilleuse, il vous faudra compléter son alimentation pour assurer l’équilibre. Ainsi, vous pouvez opter pour des friandises comme des vers de farine, des carcasses de crevettes ou encore, des croûtes de fromage.

Les caractéristiques de la poule de Bantam

La Pékin est très appréciée par les éleveurs pour son esthétique. Elles ont l’apparence d’une boule de plumes toute ronde, même jusqu’aux pieds. Son plumage est abondant et très doux. Sa forme ronde est d’autant plus marquée puisqu’elle est à la fois courte et large. Elle est même considérée comme faisant partie de la classification des poules naines. Le coq pèse 850 g tandis que la poule fait généralement 750 g.

Au niveau de la tête, la poule Pékin est assez facile à reconnaître. Son bec est court et courbé, souvent de couleur corne ou jaune. Elle a également une crête simple, de couleur rouge, assez petite et dentelée. Ses oreillons sont entre autres rouges et de petite taille, de même que ses oreillons. Ses yeux sont de couleur rouge, mais peuvent se décliner en jaune ou bruns. Toutefois, cette caractéristique peut être vue comme étant un défaut chez les variétés bleue et noire.

Le corps de la poule Pékin est assez large et plein. Il est parfois penché vers l’avant. Sa poitrine est assez profonde, ce qui accentue sa forme arrondie tandis que son dos est à la fois large et court. Elle a des reins larges et assez amples qui viennent compléter la queue de manière harmonieuse. Les plumes sont également abondantes au niveau de l’abdomen. D’ailleurs, son plumage est bien fourni. Il se compose essentiellement de duvet et c’est cette caractéristique qui accentue la forme arrondie de son corps.

Cette poule possède des tarses de couleur jaune avec beaucoup de plumes. Ils sont composés de 4 doigts et sont assez petits. Pour ce qui est des ailes, elles sont également petites, mais larges. Elles se collent horizontalement au corps et se fondent bien au niveau de la selle et des reins.

Pour ce qui est de la couleur, la poule Pékin peut exister en différentes variétés. Vous pouvez en trouver avec un plumage noir, bleuté, tacheté, fauve, blanc, lavande, barré, perdrix, perdrix argenté, gris perle, chocolat, porcelaine bleu rouge, porcelaine blanc doré et bien d’autres couleurs. Elle possède même une version frisée avec de belles boucles orientées vers la tête.

Cette poule est une bonne pondeuse, elle peut produire entre 120 à 150 œufs par an. Elle est également une bonne couveuse et aime prendre soin de ses petits. Ses œufs sont de couleur crème, souvent brun, et pèsent généralement dans les 35 g.

Histoire de la race de poule Pékin

Cette race de poule est présente dans les basses-cours depuis plus d’une centaine d’années. Elle est originaire de Chine, ce qui lui vaut l’appellation de poule Pékin. La Bantam a vu le jour pendant la dynastie Qing. C’est vers l’an 1860, lorsque le palais d’été des Empereurs de Chine a été pris à Pékin que des conquérants français et britanniques ont découvert cette petite poule au plumage bien fourni. Ces derniers ont alors décidé d’en ramener en Europe. Également connue en tant que naine de Pékin, cette poule s’est vite fait une place parmi les races d’ornement dans la haute société britannique.

5/5 - (6 votes)

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*