Découvrez la poule Araucana

Aussi hors du commun que ce soit, la poule Araucana pond des œufs verts ou bleus. Cette particularité fait notamment le renommé de cet animal. À cet égard, l’Araucana est une race de poule originale qui suscite la curiosité des éleveurs et des passionnés de bête à plumes. Elle est assez singulière, non seulement pour la nature de sa ponte, mais également pour son physique et son esthétisme. Découvrez toutes les caractéristiques de la poule Araucana !

Qui est la poule Araucana ?

Il s’agit d’une poule hors du commun qui s’affiche avec des caractéristiques originales. Son physique se distingue des poules classiques sur de nombreux points. Cette race rustique montre beaucoup de difficulté à se reproduire. Mais, quand cela arrive, l’originalité est au rendez-vous. Vous l’avez compris, il n’est pas simple de se procurer une poule Araucana.

Certains passionnés témoignent de leurs expériences avec la race et partagent que l’Araucana est assez sauvage, rustique, mais captivante. Ces poules restent méfiantes envers les hommes, pourtant, elles s’avèrent inoffensives par rapport aux autres poules. Cette crainte propre aux araucanas les poussent à se percher régulièrement en haut des arbres. 

2 poules araucana rousses

L’histoire d’une race

La poule Araucana a été découverte en 1880 dans les communautés indiennes Araucans qui vivaient au nord du Chili. Elle est issue de la combinaison de deux races sud-américaines, notamment le Collonca et le Queteros. Ces deux catégories deux poules sont classées très rares.

Les Colloncas sont réputés pour leur absence de queue et pour la couleur bleue de leurs œufs. Quant aux Queteros, ces spécimens possèdent des queues. Toutefois, leurs originalités viennent de leurs bouquets d’oreilles. Ces animaux ont aussi tendance à pondre des œufs teintés en brun rouge. Le mélange a produit un animal à plume redoutable et singulier.

poule Araucana
poule Araucana

Aujourd’hui encore, la race de l’araucana est restée pure dans certaines régions. Il est même possible d’en trouver au cœur de l’Amazone et dans quelques régions des Andes. C’est en 1920 qu’elle fait son entrée en Europe par le biais du Professeur S. Castillo, un expert espagnol en volaille.

Quelles sont les caractéristiques principales de cet animal ?

Cette bête se distingue des autres poules classiques de par :

  • C’est une bonne poule pondeuse (160 oeufs par an environ). Ses œufs de couleur bleu-vert (et sont réputés « sans cholestérol »)
  • L’absence de queue et presque pas de croupion
  • des oreillards (les plumes près des yeux)
  • une toute petite crête

Les propriétés de la race

Cette volaille est assez ronde. Elle est moyennement haute et possède un croupion sans queue. Sa race est catégorisée dans le classement des poules demi-naines. Sur chaque côté de sa tête s’élèvent de légères plumes remontantes :ce sont ses toupets d’oreille. Les experts ont également souligné leurs hautes capacités de résilience. Ces poules s’adaptent aux régions froides et ne montrent aucun problème face à la chaleur élevée. Elles sont résistantes, tout comme leurs œufs. En outre, elles ne possèdent pas de barbillons.

araucanas perchees

Avec de petites têtes et des yeux orangés, elles possèdent un cou pas très développé, mais plutôt bien fourni en plumes. Leurs poitrines sont pleines ; et avec leur taille moyenne, elles sont très rondes. Ses ailes sont serrées contre leur corps et les lobes des oreilles restent discrets sous les toupets.       

Pas de queue

Ces poules aux croupions sans queue séduisent les familles qui souhaitent avoir un animal rustique et peu commun dans leur bassecour. Elles possèdent des vertèbres caudales soudées. À la place de la queue se trouvent des plumes, d’où leur forme spécifique.

Les experts expliquent leur faible taux de fertilité en raison de cette caractéristique. Les plumes « molles » qui se retrouvent sur les parties inférieures de l’animal limitent l’introduction et le cheminement du sperme du coq pendant l’accouplement. Le coq éprouve également de la difficulté à se tenir sur le dessus de la poule.

barbillon

Les oreillards

Ses plumes qui dépassent et qui montent vers l’extérieur font le charme de ce petit animal. Ses toupets d’oreilles servent à reconnaitre la race au premier regard.

Les couleurs de la poule Araucana

Elles se dévoilent sous différentes nuances. Une seule couleur ne suffit pas à définir la race. Rien qu’en France, les variétés reconnues se traduisent en bleue, en blanche, en noir, en coucou, en froment, en froment bleu, en saumon argenté ou doré ou bleu doré ou blanc doré, en sauvage dorée ou en dorée bleue…     

La nature de ses œufs

À trop se répéter, il faut dire que la ponte de cette race sort de l’ordinaire. Elle produit des œufs bleu vert, contrairement à la poule de marans qui fait des gros oeufs roux, les poules sont surprenantes n’est ce pas ? Et ces produits s’avèrent plus résistants que ses paires. Ils ont également la réputation de comporter moins de cholestérol, voire, aucun.

oeuf vert

Toutefois, avec les conditions de vie de l’animal et les différents croisements effectués, les experts manquent de données pour affirmer cette analyse. D’une manière générale, la quantité de cholestérol présente dans chaque œuf dépend du régime alimentaire de la bête et diffère en fonction de leur couleur.

Toujours dans cette logique de moyenne universelle, la poule Araucana produit 170 œufs par an. À cet effet, les plus fertiles parviennent à pondre 5 œufs par semaine. Celles-ci commencent à pondre dès 6 mois. Ses œufs pèsent généralement dans les 50 g. Mais, comme la poule ne possède pas une faible aptitude à la couvaison, il devient difficile de préserver cette race et d’assurer sa continuité sans l’aide et l’appui des professionnels.  

Qu’est-ce qui donne cette couleur aux œufs ?

L’explication des œufs bleu clair au vert clair tient de la présence de biliverdine. Il s’agit d’un pigment biliaire de teinte verte qui entre en action lors de la formation de la coquille. Il peint l’intérieur et l’extérieur de la coquille en bleu vert.

la poule araucana

D’autres experts prônent pour un autre pigment qu’est l’oocyanine. Celui-ci est produit par la bile et passe à travers les coquilles au moment de leur conception. Ce traitement relève alors de la génétique et se transmet de génération en génération.

Où se procurer cette race ? A quel prix ?

En France, beaucoup d’éleveurs sont passionnés par cet animal. Il en existe même près de chez vous. Aussi, il vous suffit de vous renseigner localement. Le prix de l’Araucana varie entre 30 et 45 euros. De nombreux sites proposent également la commercialisation de cette race, à commencer par la fermedebeaumont sur cette page : https://www.fermedebeaumont.com/araucana-p-4161.html

Vous trouverez une liste de tous les éleveurs d’Araucanas par région sur ce site : https://www.araucana-club-de-france.com/eleveurs

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*