Tout savoir sur la poule rousse

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Très répandue dans la basse-cour, la poule rousse est particulièrement reconnue pour sa capacité élevée à produire des œufs : c’est une super poule pondeuse. La majorité des fermiers (ou des éleveurs amateurs comme moi) la choisissent en raison de cette qualité. Mais, certaines familles les adoptent aussi parce que ce sont de belles poules, et qu’elles sont faciles à domestiquer. Comme la tendance actuelle se tourne vers les poules domestiques, voir des poules dans son jardin devient courant. Et parmi les races, la belle rousse séduit et attise la convoitise des Français.

L’origine de la race

Corrigeons tout de suite : il ne s’agit pas d’une race à part entière. La poule rousse est un hybride obtenu à partir du croisement de plusieurs espèces.

Elle associe généralement les races suivantes : la poule Sussex, la Cornish rousse et la Rhode-Island.

mes poules rousses

Contrairement aux autres races de poules, le nom « poule rousse » n’est pas associée à une poule en particulier : il y a plein de races hybrides de poules rousse, pour ne citer que les plus connues :

  • la Warren
  • la Isa Brown
  • la Bovans
  • la Hy-line
  • la Lohman,
  • la shaver…  

On regroupe toutes ces races sous le nom de « poule rousse » ou encore plus souvent en France sous le nom de poule fermière. Comme la poule grise, qui peut se faire appeler aussi « poule bleue de france » ou « poule cendrée »

Certains disent que la poule rousse vient des États-Unis mais comme elle est très répandue, elle existe partout dans le monde. En réalité, comme la poule rousse est un hybride, elle porte souvent le nom du groupe qui a réussi un croisement, et c’est souvent aux Etats-Unis

une poule rousse

Vous ne serez pas étonné de savoir que c’est la poule de votre enfance, celle qui est généralement présentée dans les livres d’enfants ou dans les dessins animés, il y a plein de vidéos pour enfants avec des petites poules rousses !

Le caractère de la roussette

Particulièrement attachante, cette espèce est connue de tous pour sa docilité et sa sociabilité. Elle est parfaite pour les jeunes enfants (d’autres arguments pour motiver votre conjoint ici -> https://mes-poules.com/8-bonnes-raisons

poule rousse avec enfants
Responsabiliser et éveiller les enfants : nourrir les poules, les observer, s’en occuper

Elle accepte aisément la présence des autres poules. Et elle entre facilement en contact avec les humains. Elle est également curieuse, maline et rusée. Elle n’a pas peur d’exploiter tout son territoire. Ainsi, il vous sera facile de l’apprivoiser.

Elle dispose d’une haute capacité de résilience, elle s’accommode sans peine à un environnement nouveau. Ainsi, elle est la race appropriée pour ceux qui souhaitent débuter dans l’élevage.   

Contrairement à certaines races très craintives, les poules rousses sont les premières au grillage dès qu’il se passe quelque chose : de vraies petites curieuses

Les atouts de son physique

L’espèce est de taille moyenne. Elle pèse généralement entre 2 à 2,5 kg une fois adulte. Elle affiche une durée de vie de 5 ans. Sur tout son corps recèle la couleur rousse de son plumage. Seules quelques touches de plumes noires ressortent de sa queue.

3 poules rousses

Elle est nantie d’une minuscule tête toute rosée. Une crête rose monte et forme quelques pics vers l’arrière de son crâne. Ses globes oculaires sont de couleur marron noyée au cœur d’un jaune moutarde profond. Toutes ses nuances s’harmonisent parfaitement pour aboutir à une jolie petite poule rousse.

La (re)production de la poule rousse

Cette espèce entre dans la catégorie de la meilleure pondeuse. À la comparer à ses paires, elle est apte à produire en moyenne 200 à 250 œufs en une année. Elle montre apparemment une maturité sexuelle précoce. Tous ses œufs sont roux et pèsent dans les 70 g. La race est également une bonne couveuse d’où sa facilité à se reproduire en grande quantité et en peu de temps.

Comme la poule est une excellente pondeuse, les fermiers choisissent de les adopter pour une production optimale d’œufs. Le secteur industriel s’intéresse de très près à l’animal en raison de cette capacité.

Quels sont ses besoins primaires ?

L’animal est très rustique. Cette poule est alors capable de s’adapter à différentes sortes d’environnement.

Ici des poules rousses dans le verger

Mais, un cadre naturel, un petit carré du jardin lui convient aisément : même si une poule peut vivre avec peu d’espace, c’est quand même mieux de lui prévoir un petit carré de vert, à la fois pour qu’elle se défoule mais aussi qu’elle trouve des compléments alimentaires naturels dans le jardin.

Est-ce nécessaire de vermifuger la poule rousse ?

Cette race de poule a besoin d’un vermifuge régulier. Cette action est une manière de préserver sa santé en réduisant à néant les multiples parasites dangereux qui logent dans son corps.

En tant qu’éleveur, vous devez vermifuger votre poule rousse une fois par an. À l’arrivée du printemps, ce sera le moment propice pour passer à l’acte. Vous pouvez utiliser les médicaments courants proposés par les vétérinaires les plus strictes ou un vermifuge naturel

Les anciens préconisent l’usage de la terre de diatomée. Cette substance lutte contre les parasites et détruit les insectes qui se développent dans le poulailler. On peut l’utiliser pour nettoyer le poulailler ou la mettre dans la nourriture pour vermifuger ses poules : https://mes-poules.com/terre-de-diatomee-vermifuge-naturel

Il tue également les minuscules organismes qui s’incrustent au niveau du plumage de l’animal. Très écologique, ce produit n’exerce aucun effet secondaire sur l’animal et sur son environnement.

Où trouver une poule rousse ?

Pour trouver une poule rousse, vous allez chez n’importe quel éleveur local. Vous pouvez même en trouver auprès de l’agriculteur de votre quartier ou auprès de votre voisin écologiste d’à côté.

Beaucoup de magasins le proposent en ligne ou dans leurs boutiques (Gamm Vert par exemple). Vous pouvez également consulter les petites annonces locales

À quel prix ?

La poule rousse est très répandue. À cet effet, elle ne coûte pas cher. Son prix varie entre 10 à 20 euros. Ce tarif dépend de son âge mais en général on l’achète « prête à pondre », entre 18 et 20 semaines (6 mois plus ou moins)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*