Peut-on mettre des fientes avec terre de diatomée dans le compost (ou jardin)

La terre de diatomée est pleine de vertus pour le poulailler, les fientes aussi pour le jardin. Mais quid des fientes avec terre de diatomée ? La terre de diatomée permet d’assainir l’habitat, d’enlever les odeurs mais surtout aussi de détruire les parasites, comme les poux rouges ! Que faire de la terre de diatomée quand on nettoie les fientes des poules ? Peut-on la mettre au compost ? Directement dans le jardin ? A la poubelle ? Voici quelques lignes pour vous savoir comment utiliser la terre de diatomée mélangée à la litière et aux fientes de poules !

La terre de diatomée, rappel

La terre de diatomée alimentaire est un produit naturel sans aucun danger pour les poules ou les animaux domestiques : on ne peut pas en dire la même chose pour les poux rouges ou autres parasites qui traînent dans le poulailler.

La terre de diatomée agit comme des cristaux de verre à échelle microscopique, c’est de la poudre blanche avec des particules tranchantes (invisible et indolore pour les animaux et humains je le rappelle).

Les insectes passent dessus et se blessent mortellement : la terre de diatomée élimine donc les poux rouges, le principal fléau des éleveurs de poules mais aussi toutes les bêtes rampantes comme les fourmis, les cafards, les puces, les punaises etc….

La terre de diatomée peut aussi être utilisée comme vermifuge naturel, car une fois ingérée, elle va aussi contribuer à éliminer les parasites internes de nos poules : pour en savoir plus sur l’utilisation en vermifuge, se référer ici : mes-poules.com/terre-de-diatomee-vermifuge-naturel

La fiente de poule, rappel

Revenons-en a nos moutons ! Vous le savez, la fiente de poule est précieuse car elle contient de l’azote (à haute dose), calcium, potassium, phosphore : c’est donc un engrais naturel puissant pour le jardin à condition de bien la doser mais ce n’est pas le sujet , j’en ai parlé ici -> les fientes de poules pour le jardin

fientes poules
Fientes de poules avec des cendres

La problématique est plutôt la suivante : quand on nettoie son poulailler et qu’on ramasse les fientes mélangées à la terre de diatomée, peut-on utiliser les déchets organiques dans le jardin ou dans le compost ?

La terre de diatomée dans la terre du jardin ?

Voici le type de déchets organiques que je ramasse chaque semaine en nettoyant mon poulailler : de la paille, des fientes, et de la poudre blanche « souillée ». C’est la terre de diatomée mélangée aux déjections !

residu fientes

Il y a deux façons de voir les choses :

La façon prudente : comme la terre de diatomée à un effet destructeur sur les rampants, et qu’il y a des rampants dans le compost, il y a de grandes chances que ça nuise à la vie du composteur (ou même à la vie de la terre de mon potager)

L’autre façon de voir les choses : comme la terre de diatomée est aussi vendue comme insecticide pour le jardin, anti-limace et anti puceron, on peut en mettre dans sa terre !

Ce qu’il faut savoir, c’est que la terre de diatomée perd toute son efficacité destructrice quand elle est mouillée. Donc a priori, dans le composteur humide, ça ne nuirait à aucune espèce animale. Sauf qu’il faut savoir aussi que la terre de diatomée retrouve toute son efficacité en séchant !

Une ou deux fois par an, quand je mélange le compost frais et que je l’incorpore à la terre de mon jardin, celle ci risque de sécher puisqu’elle sera exposé aux rayons du soleil.

fientes dans le jardin
La fiente dans le jardin, à utiliser avec modération

Pour ceux qui utilisent la terre de diatomée comme anti limace, il ne vaut mieux pas la mélanger à votre terre et l’utiliser juste en surface. La terre de diatomée est efficace contre les rampants mais aussi tous les insectes en général, comme les coccinelles, abeilles et tant d’autres insectes « utiles » Personnellement je ne tenterai donc pas !

Qu’en sera t-il pour la vie de mon sol ? Si comme moi vous avez un doute, il ne vaut mieux donc pas le faire.

Mais faut-il se priver de fientes pour le jardin ou se priver de terre de diatomée dans le poulailler ?

Franchement, la terre de diatomée c’est indispensable pour moi qui est déjà eu des poux ! Je l’utilise pour l’intérieur du poulailler, en complément à la cendre, mais aussi pour l’intérieur des poules comme vermifuge naturel !

Comme je suis aussi passionné de jardin et de permaculture, je mets un point d’honneur à tenter d’enrichir mon sol, si possible en créant des cercles vertueux chez moi : je mange une pomme, la peau part dans le compost, le compost enrichit ma terre etc… Je mange une poire, les peaux partent dans la gamelle des poules, les poules font des déjections, ça part pour enrichir mon sol en azote etc….

pour nettoyer son poulailler

Mais si la terre de diatomée vient « casser » le cercle vertueux, comment faire ? Il y a ceux qui disent « j’en ai toujours mis dans mon composteur ou dans mon jardin et je n’ai jamais eu de souci ». Peut être des soucis invisibles alors, ou une mort lente des espèces qui sont en contact !

Première solution : ne mettre de la terre de diatomée que dans l’espace « nuit » des poules. En général, les poules se font attaquer la nuit par les poux, par contre vous allez vous priver des fientes qui sont très nombreuses dans cette partie de poulailler. Et risquer aussi de ne pas assainir la partie pondoir….

Deuxième solution : mettre une litière de terre de diatomée sous les perchoirs, avec une couche de paille au dessus. Ainsi, vous pourrez récupérer les fientes au dessus de la paille, et jeter la litière.

Troisième solution : essayer de mettre très peu de terre de diatomée, sur le tour du bac à déjection et pas au centre. Ainsi vous pourrez trier. Vous pouvez aussi essayer de vous passer de terre de diatomée à certaines périodes de l’année (l’hiver par exemple, il y a moins de parasites), ou alterner entre chaque nettoyage (un coup avec, un coup sans).

Votre avis m’intéresse, si vous avez des astuces pour profiter des bienfaits de la terre de diatomée sans la mélanger aux bienfaits des fientes, ça m’intéresse.

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*