Grippe aviaire : que faut-il craindre pour les poulaillers de particuliers ?

Si vous écoutez la radio ou regardez certaines chaînes d’informations, vous avez peut être pris peur en entendant que la grippe aviaire est de retour et que des poules vont être abattues. Si on sait que la grippe aviaire a fait des dommages collatéraux importants dans les élevages de poules et poulets, qu’en est -il pour les poules de jardin, celles élevées par des particuliers ? Faut-il prendre des mesures spécifiques pour ses poules pondeuses ?

Rappel : qu’est ce que la grippe aviaire ?

La grippe aviaire, appelée influenza aviaire, est une maladie infectieuse qui touche les volatiles : ce virus ne frappe pas uniquement les poules mais touche tous les oiseaux. D’abord les oiseaux migrateurs qui transportent cette maladie mais ensuite tous les oiseaux par transmission surtout sur les oiseaux sauvages (migrateurs) mais aussi d’élevages : poules, poulets, canards, etc…

la grippe aviaire frappe les poules

Quels sont les risques ? Les zones touchées

Que ce soit pour des poules d’élevage ou des poules de particuliers, le risque est le même : c’est la mort, très rapide, souvent en moins de 48h. Ce virus est très grave pour la poule, mais aussi très contagieux !

carte grippe aviaire

En novembre 2020, ce sont 45 départements qui sont en alerte, mais surtout la Charente maritime et les deux Sèvres d’après France 3 aquitaine

Pour plus d’infos, je vous recommande de consulter la carte du agriculture.gouv.fr ainsi que les conseils à suivre !

Quelles sont les poules les plus touchées ?

Ce sont bien sûr les élevages avec beaucoup d’animaux qui sont les premiers touchés car la propagation est rapide.

Mais en réalité, tous les volatiles peuvent attraper la grippe aviaire à partir du moment où un oiseau contaminé va entrer en contact avec vos poules ou qu’un humain va apporter le virus en le portant sur lui.

Par exemple :

  • vous habitez sur un trajet de migration, et des déjections peuvent tomber dans votre poulailler
  • vous habitez à coté d’une église et des pigeons viennent picorer dans les gamelles de vos poules
  • tout simplement un oiseau contaminé qui vient s’arrêter boire dans l’abreuvoir ou voler au dessus du poulailler
  • vous intégrez une nouvelle poule, porteuse de la grippe aviaire
  • vous avez marché dans la rue sur une fiente d’oiseau contaminée, vous allez dans votre poulailler avec les mêmes chaussures, vous risquez de transmettre le virus
poulailler protégé

Que faire si votre département est en rouge « grippe aviaire »

Vous devez protéger votre poulailler, avec un filet si possible, pour éviter que les oiseaux se posent dans l’enclos autour de la mangeoire. Si comme moi vous avez beaucoup d’oiseaux qui entament le stock de graines de vos poules, vous pouvez essayer ces mangeoires anti-oiseaux, notamment la feedomatic (mangeoire à clapet)

mangeoire anti oiseaux

Cela va réduire le risque de transmission en empêchant les oiseaux de se poser dans votre poulailler mais cela ne les empêchera pas de passer au dessus et de déposer des excréments, et transmettre ainsi la grippe aviaire.

Si une annonce de grippe aviaire a été communiquée dans votre département, vous devez confiner vos volailles dans un poulailler « protégé », le temps que va durer l’épidémie. Idéalement un bâtiment fermé, mais ce n’est pas évident pour tout le monde : une grange c’est l’idéal !

Si vous intégrez une nouvelle poule dans votre poulailler, isolez la pendant quelques jours, pour vérifier qu’elle ne porte pas le virus (mais aussi tout simplement qu’elle ne refile pas de poux à vos poules). C’est valable en cas de grippe aviaire mais aussi en temps normal !

Dans cet article, d’autres astuces pour protéger son poulailler des oiseaux !

Comment savoir si une poule a la grippe aviaire ?

Il vaut mieux agir en prévention car il n’y a pas de guérison pour les volailles atteintes. La période d’incubation est de 3 à 7 jours, elles peuvent mourir plus vite encore sans montrer de signes.

Sinon, :

  • les poules sont affaiblies
  • elles arrêtent de pondre. Avant ça, elles peuvent possiblement pondre des oeufs à coquilles molles.
  • Diarrhée
  • Respiration altérée

Voici un pdf vraiment complet à ce sujet : le consulter

Peut-on manger les oeufs d’une poule touchée par la grippe aviaire ?

« Normalement, la grippe aviaire ne touche pas l’homme » rappelle l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais cela est déjà arrivé, en France notamment. « Dans la plupart des cas, les personnes contaminées avaient eu des contacts rapprochés avec des volailles infectées ou avec des objets contaminés par leurs déjections«  poursuit l’OMS. 

Quid des oeufs ? Sont-ils bons ?

Ce qu’il faut noter déjà, c’est qu’une poule malade en général va s’arrêter de pondre.

Ensuite malheureusement, si vos poules sont atteintes de la grippe aviaire, elles vont rapidement mourir, sans pondre. Il y a donc peu de chance que vous ramassiez des oeufs.

Selon l’Organisation mondiale de la santé qui en parle dans cet article, les volailles et les oeufs bien cuits ne présentent pas de danger pour le consommateur

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*