La poule cou nu

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

C’est une race de poule au look particulier que je vais vous présenter aujourd’hui : la poule cou nu est loin d’être la plus jolie du poulailler. Au contraire, son cou dénudé et sans plume lui confère un style étonnant. Seules quelques plumules s’érigent au-dessus de sa tête, et forment une sorte de coupe au bol. Découvrez avec nous la cou nu, une race de poule )pondeuse aux caractéristiques atypiques.

Non, ce n’est pas une maladie !

Les gens qui ne connaissent pas la race « Cou nu » ont tendance à penser que l’animal souffre d’une anomalie. Généralement, ce long cou déplumé ne passe pas inaperçu. Il se remarque dès le premier coup d’œil. En le voyant, beaucoup de personnes pensent que l’animal est en période de mue ou que des poux rouges lui causent du tort.

cou nu poule

Ils avancent d’innombrables hypothèses pour expliquer la particularité de la poule. Pour un connaisseur, la réponse va de soi et il n’y a pas à chercher loin : il s’agit de la poule « cou nu ». Ce physique aussi hors du commun lui vient de sa caractéristique génétique.

Quelle est cette race de poule ?

Ce n’est pas seulement l’absence de plume au niveau de son cou qui distingue cet animal. En effet, la poule « cou nu » possède une carrure imposante. De grande taille, elle a tendance à se démarquer du reste du groupe. Toutefois, dans la basse-cour, elle reste plutôt calme, douce et quiète vis-à-vis des autres volailles.

Deux couches de cou nu sont recensées à l’heure actuelle.

La plus ancienne vient de Roumanie. Cette espèce y vit depuis plusieurs centaines d’années et elle est de couleur noire.

La seconde, inscrite dans les registres, vient de la France, plus précisément de la région du Forez (auvergne Rhône Alpes) Il s’agit des fameux « cou nu » du Forez. Ces poules sont réputées pour la qualité de leur chair, et elles sont de couleur blanche.

cou nu blanche

Le cou nu du point de vue génétique

La race au cou sans plume explique son originalité d’une manière biologique. La première lignée de cette famille est issue d’une mutation génétique aléatoire. Les études d’ADN expliquent cette mutation assez rare par la production excessive de molécule qui stoppe la pousse des plumes. En effet, il s’agit de la molécule BMP12.

Le phénomène survient auprès de quelques poules domestiques de Roumanie, notamment, ceux qui vivent dans le Nord. Plusieurs centaines d’années plus tard, la race persiste et a envahi toute la planète. Vous pouvez le retrouver dans beaucoup de pays. 

une poule cou nu

Les propriétés de l’animal

Les particularités de cette poule ne se résument pas seulement à son physique peu commun.

Cette race adore la chaleur

La poule cou nu a le mérite d’être résistant à la chaleur, contrairement aux autres poules. La majorité des races de poules ne supportent pas la chaleur élevée ou pire encore, la canicule. La hausse de température a un impact sur leur manière de produire, en général ça réduit fortement leur fréquence de ponte. Elle a même une répercussion sur leur santé, pouvant devenir fatale pour les plus faibles.

Cependant, la poule cou nu fait exception. L’animal est génétiquement adapté pour les zones à forte chaleur : moins de plume sur le cou donc il est plus résistant à la chaleur. La poule cou nu a aussi développé une peau beaucoup plus fine que la poule traditionnelle (moins de graisse sous cutanée également)

cou nu

Meilleur goût !

Les recherches ont montré que ce type de volailles a meilleur goût. Il a également tendance à produire davantage par rapport aux autres races de poule. Voilà pourquoi, beaucoup d’éleveurs qui habitent dans des régions au climat chaud choisissent la poule à cou nu.

Résistante au froid ?

Étant un animal très rustique, la poule à cou nu n’éprouve aucune gêne face au froid hivernal. Même s’il lui manque des plumes, cela ne manifeste aucun impact sur sa santé ou ses conditions physiques. En plus de cela, cette race est très résistante. Ces volailles restent moins sensibles aux maladies.

Bonne grosse pondeuse !

Ces poules s’adaptent à n’importe quel type d’environnement. Elles restent d’excellentes pondeuses que ce soit en temps de froid ou en temps de canicule : des oeufs de 70 grammes (donc XXL) et entre 180 et 200 par an, ce qui est vraiment un bon rendement pour une poule de race !

Son gabarit est imposant

Effectivement, cette race est assez grande, avec un gabarit imposant mais pas autant que la brahma ou la poule cochin. À l’âge adulte, elle peut atteindre les 3,5 kg. Voilà pourquoi, elle est très appréciée par la gastronomie française. Elle constitue l’idéal à consommer.

Le seul hic avec le cou nu vient de son alimentation. Cette poule a besoin un peu plus de nourriture que la moyenne. Elle consomme énormément.

Les propriétés physiques de l’animal

Plusieurs points permettent de distinguer la poule cou nu. Dans la basse-cour, la race se distingue par :

  • La masse d’un coq cou nu : 3 à 3,5 kg
  • Le poids d’une poule cou nu : 2,3 à 2,8 kg
  • La crête : Malgré le fait que son cou est dénué de plumes, l’animal possède tout de même une simple crête
  • Des oreillons rouges
  • Des tarses clairs
  • Une peau complètement blanche
  • L’inexistence de camail
  • Dos allongé
  • La présence des ailles serrés au corps
  • Les couleurs de ses plumes : La noire et la blanche
  • Ses œufs atteignent un minimum de 60 g
  • Nanti de bagues allant de 18 mm à 25 mm 

Source : wikipédia

poule cou nu

Sa capacité à pondre

Comme je vous disais un peu plus haut, pendant l’année, elle est capable de pondre environ 180 à 200 œufs. À comparer à ses paires, la poule à cou nu est une pondeuse moyenne par rapport aux poules industrielles qui peuvent monter à 300 oeufs, mais une très bonne pondeuse si on considère que c’est une poule de chair !

Son avantage réside dans sa faculté à fournir les mêmes quantités d’œufs que ce soit en hiver ou en été. Le changement de saison n’altère en rien son habitude de produire. Son rythme de vie reste constant, peu importe les intempéries auxquelles elle est confrontée.

Le seul souci avec cet animal vient de son incapacité à couver ses œufs. Cette piètre couveuse ne reste pas sur place pendant longtemps.

Comment se procurer une poule à cou nu ?

Puisque la race tire son origine du Forez, elle est très présente dans la région. Il est plus facile d’en trouver en Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour affiner votre recherche, n’hésitez pas à consulter les annuaires ou les sites qui fournissent des adresses précises d’éleveur de poule à cou nu. Aussi, il faut savoir que les versions naines de cette race sont de plus en plus courantes. Ces variantes viennent plutôt l’Allemagne.

Elevage de Gauthier :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*