Tout sur la poule Géline de Touraine

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

La Géline de Touraine est classée parmi les meilleures races de poule pondeuse. C’est pour cela qu’elle est la préférée des éleveurs familiaux. La race de cette cocotte est très ancienne, elle a traversé toute une génération et elle n’a jamais déçu ses éleveurs. Si vous comptez en élever dans votre poulailler, voici plein d’infos sur la Géline de Touraine : comportement, apparence mais aussi productivité !

L’origine de la Géline de Touraine

 La race provient de la Basse-Touraine, plus précisément de l’Indre-et-Loire. Elle a été créée par un professeur d’agriculture : Jean-Baptiste Martin dans les années 1900.

À l’origine, elle était une descendante des poules noires de Touraine, croisée avec des Croad Langshan. Pendant un certain temps, la race a failli connaître une disparition. Afin de la reconstituer, certains éleveurs ont fait le croisement des Croad Langshan et des Bresse gauloises noires.

Ainsi, la race n’est plus tout à fait pure, il ne reste que des hybrides. Cependant, le croisement n’a pas détruit les particularités de cette race de poule pondeuse. Sa corpulence et son rythme de ponte restent les mêmes.

géline de touraine

Les caractéristiques de la poule Géline de Touraine

Parlons des particularités de cette race qui a su traverser des générations.

Particularités physiques

Le plumage de la Géline de Touraine est de couleur noire. Ses crêtes et ses barbillons sont remarquables, ils sont de couleurs rouge vif. Une poule de cette race pèse entre 2,5 kg à 3 kg. Le coq et la poule ont à peu près les mêmes caractéristiques, physiques. Cependant, les poules ont une tête plus fine et une queue assez forte.

Aussi, la crête des poules est légèrement dentelée et se prolonge un peu en arrière. Leurs jambes sont teintées de gris ardoise et sont dépourvues de plumes. La chaire de la Géline de Touraine est très appréciée : elle est fine, tendre et moelleuse : et c’est pour ça aussi qu’on choisit d’élever des gélines !

Particularité de la ponte

La Géline de Touraine est une bonne pondeuse. D’ailleurs, c’est l’une des raisons qui séduit les fermiers. Une poule de cette race peut pondre 170 à 250 œufs durant l’année, ce qui peut paraître peu à coté des 300 oeufs de la harco ou de la poule rousse mais pour une poule de race c’est énorme ! Autre avantage, comme la brahma, la géline est une pondeuse d’hiver : ça vous assure donc une continuité dans la ponte toute l’année !

Cela dit, les fréquences de sa ponte et la taille de ses œufs dépendent fortement de ses conditions de vie.

Ses œufs pèsent entre 50 à 60 g. Certains fermiers ont développé une astuce pour renforcer la coquille de ses œufs : l’utilisation du bicarbonate de soude. Il suffit de 2,5 grammes de poudre de bicarbonate dans son eau pour améliorer la qualité de ses œufs.

La Géline de Touraine est une moyenne couveuse. Elle ne refuse pas totalement de couver ses œufs, mais elle n’est pas aussi du genre à rester cloîtrée jusqu’à l’éclosion des poussins. Cette race de poule est de nature exploratrice.

Conditions d’élevage de la poule Géline de Touraine

Les résultats de sa ponte ainsi que son épanouissement physique dépendent en majeure partie des conditions dans lesquelles elles sont élevées.

Un endroit spacieux

La Géline de Touraine aime le grand air. Il lui faut une propriété assez grande pour qu’elle puisse se balader en toute liberté. C’est surtout en picorant partout qu’elle puise les nutriments dont elle a besoin pour s’épanouir. Le fait d’errer et de picorer partout fait que ses œufs et ses chairs sont bio et sains.

Si vous comptez en élever une, faites en sorte d’avoir un poulailler assez grand, car la Géline de Touraine n’est pas trop à l’aise dans un endroit trop étroit. Privilégiez également un espace herbeux, car elle raffole des verdures : 30 m² par poule, ce n’est pas trop au contraire !!

Un poulailler simple, mais sûr

Cette race de poule est coriace. Elle supporte tout : les changements climatiques, les pluies, la température… Cependant, faites en sorte que votre poulailler soit bien aéré et ensoleillé. C’est surtout pour éviter les maladies contagieuses qui peuvent tuer le reste de vos élevages.

Aussi, pensez à bien clôturer votre poulailler, car la Géline de Touraine est très dynamique. Il se peut qu’elles dépassent les clôtures, ainsi, elles seront des proies faciles pour les bêtes de l’extérieur. N’oubliez pas de toujours remplir leur abreuvoir, car après leurs balades, elles cherchent fréquemment de l’eau.

coq géline de touraine
Source de l’image

Enfin, mais ce n’est pas anodin : veillez à ce que votre poulailler reste propre et sec. Cela protège votre Géline de Touraine des différentes maladies qui peuvent affecter son rythme de ponte ou même la qualité de ses œufs. Procédez à une désinfection de votre poulailler au moins 2 fois par mois.

Une alimentation saine et équilibrée

Au début de sa vie, une Géline de Touraine se nourrit de blé et de maïs. Ainsi, 80 % de sa ration sont composés de céréales. Les protéines végétales telles que le pois, le soja, le colza comblent les restes. Les protéines sont très importantes pour avoir des œufs solides et grands.

Dès sa sixième semaine, la Géline de Touraine préfère explorer le sol pour se nourrir. Elle y trouve des insectes (chenilles, vers, limaces…) qui lui fournissent beaucoup de protéines animales. Elle se régale aussi des herbes et des légumes. Pensez à lui donner les épluchures de vos légumes, rien ne se perd, car elle mange tout. L’eau comblera le tout, et il leur faut beaucoup d’eau (environ un demi-litre durant les journées de l’été) afin qu’elle ne se déshydrate pas quand elle est en mouvement.

Les conditions sanitaires

La Géline de Touraine est une race robuste. Il n’existe aucune maladie particulière qui peut la toucher ou la tuer. Cependant, pour sa santé, veillez toujours à la propreté de son habitation. Il faut changer sa litière au moins deux fois par semaine afin d’éviter les poux rouges.

Il leur faut également des produits contre les vers. Ces derniers peuvent provoquer une hémorragie interne ou une malnutrition même pour les plus coriaces. De plus, il leur faut une vaccination régulière. Les vaccins aident les poules à développer les anticorps nécessaires pour lutter contre les virus mortels.

Les vendeurs de la race authentique

Cette race de poule est très ancienne. Il n’existe plus que des hybrides, pourtant, ces hybrides sont tout à fait comme les races pures. C’est pour dire que ce n’est pas une évidence d’en dénicher si vous comptez en élever.

Pour ne pas se faire arnaquer, le mieux, c’est de demander directement à un ou des fermiers fiables. Chez eux, vous pouvez être sûr de trouver la bonne race. L’autre option, c’est d’acheter en ligne. Il existe un site qui regroupe les amateurs de Géline de Touraine. Sur ce site, vous y trouverez sûrement un vendeur fiable.

Une Géline de Touraine coûte environ 30 euros. Cela dit, rien ne vous oblige à acheter plusieurs poules ou poussins à la fois. Vous pouvez très bien adapter l’effectif à la capacité de votre poulailler. Par la suite, vous pouvez faire couver certains de ses œufs pour avoir des poussins. Ainsi, la continuité de production de la race est assurée.

La poule Géline de Touraine est d’une bonne compagnie en tant qu’animal domestique. Au début, il se peut qu’elle se montre un peu méfiante, mais à la longue, elle s’habituera. Ses œufs sont frais et naturels et ses chairs sont délicieuses. C’est pour vous dire que vous ne regretterez pas votre décision d’en élever une ou plusieurs dans votre ferme. Aussi, vous aiderez à préserver la race.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*