La poule bourbonnaise, une vraie poule de ferme

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Les éleveurs choisissent les poules pour diverses raisons : la beauté, la ponte et la chair. Si vous vous intéressez plus aux deux derniers critères, vous pouvez vous lancer dans l’élevage des poules bourbonnaises. C’est une poule qui vous fournira beaucoup d’oeufs et qui possède une chair fine et tendre. Découvrez en quelques lignes les spécificités de la bourbonnaise, une poule de ferme.

D’où vient la poule bourbonnaise ?

La poule bourbonnaise vient du centre de la France, notamment dans la province du Bourbonnais ou dans le département de l’Allier (en Auvergne). Cette race française possède une longue histoire. Elle est issue d’un croisement entre une poule blanche qui existait depuis longtemps dans le centre de la France et une poule asiatique Brahma qui fut importée en Europe vers 1860.

Le croisement a donné des sujets herminés. Ces derniers sont blancs avec des marques noires situées sur le camail, la queue et les ailes.

Dans les régions de Tronget et Montmarault, le croisement a donné un type blanc. Toutefois, c’est le type blanc herminé de noir qui fut sélectionné lors des diverses expositions depuis 1895.

Pour préserver la race et l’élever dans les meilleures conditions, Louis Mazet a créé le Bourbonnais-club. Son siège social a été établi à Moulins.

Avant, le type herminé et le type blanc avaient été réunis dans un standard unique. Cependant, en 1911, il avait été décidé que la variété blanche serait appelée Gâtinaise et la variété herminée bourbonnaise.

En 1920, le standard de la race a été reconnu officiellement par la société d’Aviculture de France. L’appellation d’origine, quant à elle, fut reconnue en 1960.

Pourquoi la poule bourbonnaise est-elle très appréciée des éleveurs ?

La poule bourbonnaise est très appréciée par sa grande productivité. En effet, cette race française est capable de pondre 200 œufs par an. Ses œufs sont grands et peuvent atteindre 60 à 65 grammes. Cela assure un bon rendement pour les éleveurs !

En tant que bonne poule de ferme, la Bourbonnaise est aussi élevée pour sa chair. Celle-ci est fine, tendre et savoureuse. À l’âge de 3 mois, elle donne une chair de 1,5 kg. À l’âge adulte ou à partir de 6 mois, elle peut peser 2,5 à 3,5 kg.

la bourbonnaise

Cette race française est également facile à élever. Elle peut se nourrir de tout sans aucun problème. De plus, elle sait rechercher sa nourriture toute seule dans la terre (ver, insecte, etc.).

La poule bourbonnaise attire aussi les éleveurs par sa capacité de s’acclimater partout. Elle résiste aussi bien aux fortes chaleurs qu’au froid rigoureux. Vous pouvez l’élever dans n’importe quelle région.

De la même façon, elle s’adapte aussi bien pour une vie dans un poulailler qu’en toute liberté.

Comment se comporte la poule bourbonnaise ?

La Bourbonnaise a un caractère agréable. C’est une poule assez calme et rustique. Elle aime la liberté mais peut s’accommoder à vivre dans un poulailler : allez, on le répète encore, mais laisser des poules enfermées, ce n’est pas idéal. Prévoyez 20 à 25m² par poule pour qu’elles aient assez d’espace herbeux !

La Bourbonnaise peut voler assez haut. De ce fait, vous devez prévoir une clôture assez haut pour éviter qu’elle s’échappe ou alors lui couper les plumes d’une aile pour l’empêcher de décoller : non non ce n’est pas de la torture 🙂

Par ailleurs, la poule bourbonnaise est une bonne couveuse et une bonne meneuse. Elle peut très bien prendre soin de ses poussins.

Quels sont les traits distinctifs d’une poule bourbonnaise ?

La poule bourbonnaise n’est pas très difficile à reconnaître. En général, c’est une race mi-lourde très élégante. Elle est assez haute sur pattes. Elle a un port légèrement relevé avec son corps long et large. Attention, on peut facilement la confondre avec la poule Sussex !

Le corps

Aussi large et long, son dos est incliné vers l’arrière. Son abdomen est bien développé et sa poitrine est large et profonde. Ses épaules sont larges et ses ailes sont portées horizontalement. Ses cuisses saillantes sont fortes et bien apparentes. Ses tarses sont lisses et longs avec une couleur blanche rosée. Ses doigts sont au nombre de 4. Sa queue est bien fournie, avec des faucilles bien développées et un port relevé.

La tête

La tête de la poule bourbonnaise est portée par un cou long avec un camail abondant. Sa face est rouge et lisse avec un léger duvet. Au-dessus de sa tête, vous pouvez voir une crête simple, droite, fine et rouge. Les crêtillons sont au nombre de 4 à 7.

La poule bourbonnaise a des barbillons et des oreillons rouges, ovales et moyens. Ses yeux sont iris rouge-orangé et son bec est blanc crayonné de noir.

Le plumage

La poule bourbonnaise a un plumage collé au corps. Ses plumes sont de couleur blanc herminé de noir. Les taches noires se trouvent sur le camail, les ailes et la queue. Sa peau est blanche.

La taille et le poids

La Bourbonnaise est une poule vigoureuse. Elle pèse entre 2,5 à 3,5 kg selon son alimentation et son sexe. Le coq a une bague de 20 mm de diamètre. Le diamètre de la bague de la poule est de 18 mm.

Où trouver une bonne poule bourbonnaise ?

Vous pouvez trouver une poule bourbonnaise auprès de différents éleveurs. Cependant, pour acquérir une race de qualité, il est conseillé de vous adresser à des éleveurs spécialisés en la matière.

Vous pouvez en rencontrer au sein de l’Union Avicole Bourbonnaise ou le club Bourbonnais. Les éleveurs de l’association élèvent les animaux dans les meilleures conditions. Ils vous assurent des poules bourbonnaises de race pure et de grande qualité.

Quelques adresses pour en savoir plus sur cette race de poule

  • La page facebook de la volaille bourbonnaise : ici
  • Le site d’un fan de la race : ici
  • Dans la presse : ici

Combien coûte une poule bourbonnaise ?

Pour avoir une poule bourbonnaise, vous pouvez prévoir 25 euros au minimum. Le prix varie d’un éleveur à un autre. N’hésitez pas à comparer les prix pour pouvoir réaliser une bonne affaire. Vérifiez également les conditions d’élevage de la poule pour pouvoir avoir la bonne espèce.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*