La poule hollandaise : tout savoir sur cette race

Présentation de la poule hollandaise

La poule hollandaise huppée fait partie de la classe des poules d’ornement. Cela est notamment dû à la huppe qu’elle arbore fièrement sur la tête. Bien qu’elle soit très plaisante à regarder, son élevage demande des mesures assez particulières. Elles correspondent principalement à des éleveurs expérimentés, mais il est tout à fait possible pour les débutants d’en prendre soin. Il suffit de suivre les consignes et les conditions d’élevage. Voici tout ce que vous devez savoir au sujet de la poule hollandaise de huppe.

Présentation de la poule hollandaise huppée

Cette race de poule est souvent sujette à des maladies. Raison pour laquelle il est important de s’informer concernant les mesures à prendre pour l’élever. Cette sensibilité s’explique essentiellement par la présence de la huppe au niveau de la tête de l’animal. En apparence, la poule hollandaise huppée est très agréable à regarder. L’harmonie entre la huppe et le reste de son corps est fascinante et elle est généralement élevée uniquement pour sa beauté.

La poule hollandaise de huppe est assez timide. Elle est également très calme. Ce qui vous permet de l’installer dans votre jardin sans craindre des nuisances sonores. Comme il s’agit d’une poule assez docile et qui ne répond généralement pas, il est préférable de ne pas la mélanger avec d’autres races si vous souhaitez en prendre soin. Comme la huppe est assez volumineuse, cela peut facilement réduire le champ de vision de votre poule, raison pour laquelle elle a un caractère assez calme et n’ira pas sauter par-dessus votre grillage. Cette race de poule est également facile à apprivoiser. Elle est curieuse et s’approche facilement des personnes qui vont prendre soin d’elle.

poule hollandaise huppée

Cette poule apprécie principalement être en extérieur. Toutefois, vous devrez faire attention en cas de mauvais temps. En effet, la huppe peut être problématique lorsqu’il pleut. Elle ne demande pas trop d’espace, mais il reste préférable de la tenir à l’écart des autres races de poules pour préserver sa santé. En effet, son caractère docile fait que lorsqu’elle est attaquée, la poule hollandaise huppée ne réplique pas. Au lieu d’affronter son bourreau, elle fuit. Ce qui n’est pourtant pas très pratique vu son manque de visibilité au niveau des yeux. D’ailleurs, la présence de la huppe attire grandement les autres races de poule qui aiment picorer. Cela ne fait qu’accentuer les écorchures et les plumes arrachées.

Pour ce qui est de son alimentation, vous devrez entre autres faire attention à ce qu’elle mande de manière équilibrée. Mis à part les céréales, cette race de poule peut également se nourrir du même régime alimentaire qu’une poule pondeuse, même si elle n’a pas les mêmes capacités que cette dernière. Vous pouvez ajouter de la protéine à travers des friandises, mais également de la verdure, si votre poule n’est pas installée dans un jardin.

Les caractéristiques de la poule hollandaise de huppe

La Hollandaise huppée est facile à reconnaître grâce à la présence d’une huppe de couleur blanche sur sa tête. Le contraste avec sa huppe et le reste de son plumage apporte une touche esthétique hors du commun. Ce qui est sûr, c’est que vous ne passerez pas inaperçu pendant les concours avicoles. Même si elle est parfois confondue avec la poule Padoue, la Hollandaise de huppe se distingue toujours par la couleur de sa huppe qui est différente du reste de son corps.

Sa tête est ornée d’une huppe généralement de couleur blanche. Cette dernière est assez longue et tirée vers l’arrière pour les mâles et ronde en forme de pompon pour les femelles. D’ailleurs, ce critère permet de les distinguer, faute d’inexistence de crète. En effet, elle ne possède pas de crête et son crâne est assez bombé sous cette touffe de plumes. Ses yeux sont de couleur rouge-brun et son bec est de taille moyenne, de couleur bleu ardoise ou corne-foncé, suivant la couleur de son plumage principal. Ses narines sont bien visibles au niveau du bec. Ses oreillons sont à la fois blancs et petits. Ils sont généralement d’une forme ovale.

Présentation de la poule hollandaise

Au niveau du corps, la poule hollandaise fait dans les 35 à 65 cm de taille, en fonction de la race. Son plumage contraste avec la couleur de sa huppe. Sa poitrine est assez large et profonde. Cette poule peut se décliner en différentes couleurs, mais les plus fréquentes sont le noir, blanc, tacheté, gris clair, et bien d’autres nuances. Ses tarses sont composés de 4 doigts, d’assez petite taille et de couleur corne-foncé ou bleu ardoise.

La poule hollandaise n’est pas très douée pour pondre des œufs. De plus, son instinct de couvaison est assez médiocre. Il faut attendre chaque printemps pour la reproduction. Si vous souhaitez avoir des poussins, le mieux serait d’investir dans une couveuse électrique ou confier les œufs à une autre poule plus maternelle. Cela vous donne la garantie que les poussins seront bien entretenus.

Histoire de la race de la poule hollandaise

Les origines de la Hollandaise huppée sont assez mystérieuses. Mais ce qui est sûr, c’est qu’elles viennent de la modification et de l’accouplement de certaines races aux Pays-Bas. D’ailleurs certaines petites statuettes datant aux environs du 1er siècle représentent des poules hollandaises avec leurs fameuses huppes. Cette race de poule est donc le fruit d’une modification génétique faite par différentes poules. Elle a les mêmes ancêtres que la poule Padoue. D’ailleurs, ces deux races sont considérées comme étant cousines.

5/5 - (1 vote)

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*