Les éléments indispensables d’un poulailler

Cet article s’adresse surtout à ceux qui souhaitent fabriquer un poulailler ! Comme vous allez y mettre des êtres vivants (en l’occurrence des poules), il ne faut pas faire les choses n’importe comment. On liste ici les éléments importants du poulailler, pour ne rien oublier afin que les poules vivent avec tout le confort nécessaire et en sécurité !

poulailler second

Vous êtes en train de dessiner les plans de votre poulailler ou vous avez envie de construire un deuxième poulailler de secours ? Ce tutoriel tombe à pic puisque vous allez pouvoir vérifier que vous avez respecté toutes les règles de fabrication d’un poulailler sain ! Vous avez bien une cuisine, une chambre, un salon, une salle de bain chez vous ? Et bien les poules aussi !

Les éléments importants du poulailler

Un pondoir

C’est le petit coin douillet dans lequel la poule va s’isoler pour pondre. Il doit être :

  • en hauteur
  • dans l’obscurité
  • abrité du vent, du froid et de la pluie
  • douillet (avec de la paille, de la sciure etc…). Faites en sorte aussi qu’une poule ne puisse pas casser les oeufs (matelas de paille à prévoir ou système d’évacuation automatique des oeufs par exemple)
poule qui pond
Une poule qui pond

Idéalement accessible depuis l’extérieur par une trappe pour ne pas avoir à entrer dans le poulailler et déranger les autres poules. Il n’est pas nécessaire d’avoir un pondoir par poule. Personnellement chez moi, les 3 poules vont toutes dans le même pondoir à tour de rôle.

Un perchoir

Les poules dorment sur un perchoir ! Ce n’est pas au même endroit que le pondoir. Il n’est pas forcément nécessaire de respecter une hauteur minimale, deux ou trois centimètres suffisent. Ce perchoir est aussi une bonne planque pour faire un piège à poux rouges.

piege installe
Tout simple en bois, à quelques centimètres du sol.

Une mangeoire

Une poule mange environ 150 grammes de grain par jour et jusque 200 grammes de nourriture tout confondu (les restes, l’herbe, les petits vers etc…). La mangeoire doit être accessible à longueur de journée et tout le temps contenir du grain. Arrangez-vous pour placer votre mangeoire à l’abri dans le poulailler, sauf si vous projetez de mettre une mangeoire d’extérieur. Toutes les infos ici pour bien choisir sa mangeoire à meilleur prix.

mangeoire exterieur
La mangeoire peut être placée à l’extérieur

Un abreuvoir

Une poule boit entre 200 et 300 ml d’eau par jour selon la saison ! Tout comme la mangeoire, l’abreuvoir est indispensable. Il n’est pas nécessaire de le mettre à l’intérieur du poulailler, il faut qu’il soit facilement accessible pour vous et pour les poules, et idéalement équipé d’un réservoir avec un écoulement par niveau (automatique en fonction de la consommation d’eau des poules). Suivez le guide pour bien choisir son abreuvoir.

abreuvoir siphon
L’abreuvoir peut aussi être à l’extérieur du poulailler.

Une porte

Qu’elle soit automatique ou manuelle, la porte vous permet de mettre vos poules en sécurité la nuit. Chez nous, aucun souci avec les renards ou autres espèces dangereuses pour les poules, l’enceinte est murée. La porte va protéger vos poules la nuit.

Les éléments facultatifs

Un système pour ramasser facilement les déjections. C’est un tiroir, en général placé sous les perchoirs, qui permet de ramasser facilement les déjections. Ce système vous évite d’avoir à entrer dans le poulailler mais aussi vous incite à le ramasser régulièrement, pour éviter les mauvaises odeurs ou la prolifération de parasites

La volière : elle permet de protéger les assauts des oiseaux dans l’enceinte de vos poules ! Une volière, ce n’est pas le bon terme, on parle plutôt de filet anti-oiseau. Et oui, ce sont des gourmands qui vont venir picorer dans la gamelle et surtout aussi risquer d’apporter des maladies ou parasites aux poules.

Le grillage à poules : il permet d’enfermer vos poules dans un enclos. C’est facultatif car ça dépend de votre façon de vouloir laisser de liberté (ou non) à vos poules.

La salle de bain : c’est un clin d’oeil humoristique mais si vous pouviez prévoir une zone à l’abris dans laquelle vous versez de la cendre ou de la terre de diatomée, cela permettra à la poule de venir s’ébrouer au sec, et ainsi se nettoyer et lutter contre les parasites. Si vous laissez cela dehors, ça risque de devenir pâteux avec la pluie et donc inutile.

cendre poule
La poule adore s’ébrouer dans la cendre ou la terre / poussière

Un poulailler doit être :

  • étanche : pas de fuite, vos poules doivent pouvoir passer la nuit au sec. La nourriture doit aussi rester au sec
  • isolé du froid : on ne parle pas ici de mettre un isolant (mais ce n’est pas idiot). Assurez vous au minimum qu’il n’y ait pas de vent qui passe à travers les planches de bois ! Les poules ne doit pas avoir trop chaud l’été et trop froid l’hiver !
  • isolé du sol : surélevez votre poulailler pour éviter que l’humidité ne monte dans le pondoir ou dans le dortoir. Cela évite aussi que les bêtes ne puissent rentrer via des galeries dans le poulailler.
  • bien exposé : même si les poules adorent se dorer au soleil de printemps, ne mettez pas le poulailler en plein soleil, permettez leur un accès mais laissez l’habitat à l’abris du soleil et à l’abri du vent !

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai lu votre publication sur l’élèvage des poules et vous remercie. Je viens d’apprendre vraiment beaucoup de choses que je vais mettre en pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*