Faut-il craindre les chats quand j’ai des poules ?

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Renard, chiens (errant), belette, martre, fouine, rongeurs… sont quelques-uns des animaux couramment référés lorsqu’on évoque la question des potentiels prédateurs pouvant s’attaquer aux poules. Mais qu’en est-il des chats ? Et bien, il est rare que ces derniers s’en prennent aux poules. Cela dit, ils n’en demeurent pas moins des prédateurs et représentent une grande menace pour vos poussins. Voici quelques bonnes raisons de vous méfier des chats lorsque vous avez des poules et l’importance de bien les protéger.

Le chat, un prédateur pour les poules ? 

Il est rare que l’on fasse référence aux chats lorsqu’on évoque la liste des principaux prédateurs des poules. S’ils ne sont généralement pas cités, cela tient au fait qu’en théorie les chats ne s’attaquent pas aux poules. Et pour cause, ils auraient une peur bleue de ces dernières.

Toutefois, cet argument est assez relatif et ne se généralise pas à tous les chats dont l’instinct de prédation varie d’un individu à l’autre. Les attaques de chats restent donc possibles et se produisent bien souvent. En effet, l’on recense quelques témoignages d’éleveurs faisant état de chats qui, en solitaire ou en groupe, ont eu à s’attaquer mortellement à des poules.

Une plus grande menace pour les poussins

Si le risque est moins prononcé pour les poules adultes auxquelles les chats ne s’attaquent généralement pas ou presque, la menace prend une toute autre ampleur lorsqu’il s’agit de poussins. Ces derniers sont des proies faciles et les chats peuvent se montrer sans pitié à leur égard en les chassant.

Cette hostilité à l’égard des poussins s’explique principalement par leur apparence qui rappelle celle des petits oiseaux qu’ils ont l’habitude de chasser. Cela vaut aussi pour les races de poules adultes naines ou chétives que le chat peut estimer plus fragiles et entreprendre d’attaquer.

Dans tous les cas, qu’ils soient poussins ou adultes, vos poules ne sont pas à l’abri de la menace que peuvent représenter les chats, comme la plupart des autres prédateurs plus connus. D’où l’intérêt de ne pas lésiner sur la sécurité et prendre toutes les mesures adéquates pour protéger votre volaille.

Bien protéger vos poules contre les chats (et les autres prédateurs)

De manière générale, il est conseillé de mettre en place des mesures de protection plus globales tendant à repousser aussi bien les chats que les autres prédateurs dangereux pour les poules.

La sécurité du poulailler ou de l’enclos

L’abri est la première protection à mettre en place. Qu’il s’agisse d’un poulailler ou d’un enclos, il doit être parfaitement sécurisé. Conçu par vos soins ou acheté dans le commerce, il doit être suffisamment robuste.

De même il doit être équipé de portes renforcées et d’un système d’ouverture/fermeture infaillible que les prédateurs habiles n’auront aucune chance de violer. Veillez enfin à toujours fermer le poulailler tous les soir, ou mieux encore, utiliser une porte automatique de poulailler !

Poulet - Poulailler
La porte automatique Omlet par exemple

Installer un grillage ou une cage sécurisée

L’installation d’un grillage à poules autour de l’aire d’élevage est une précaution supplémentaire pour sécuriser vos poules. Ce doit être idéalement un grillage particulièrement solide que les prédateurs ne pourront détruire. Il doit être enterré, suffisamment haut et recouvert d’un filet aérien pour éviter les intrusions par le haut.

Les répulsifs pour chat

Une solution simple pour sécuriser vos poules contre les chats consiste à utiliser des dispositifs initialement prévus pour éloigner les chats. Ils existent sous plusieurs formes (naturels ou dispositifs électroniques) et s’avèrent particulièrement efficaces. Les répulsifs à ultra-son en sont une bonne illustration.

Fonctionnant sur pile ou à l’énergie solaire, le dispositif génère un son aigu insupportable pour les chats, mais pas que. Plusieurs autres animaux comme les renards, les chiens, etc., sont également sensibles aux ultrasons et s’enfuient à leur écoute.

Il vous suffit alors d’installer et maintenir actif votre répulsif à ultrason autour de l’aire d’élevage pour dissuader les chats et autres prédateurs de s’approcher de vos poules.

1 Commentaire

  1. bonjour
    Mes 5 poules, 3 poussins (de 2 mois) et le coq Baltazar le magnifique (mdr) ont la chance d’avoir à leur disposition une parcelle d’environ 100 m2 : alors impossible de sécuriser. Seul le cabanon (ancien cabanon de jardin) dans lequel elles dorment est sécurisé avec une porte automatique. Nous leur donnons les graines à l’extérieur du cabanon dans un abris réservé à cet effet. Du coup cela attire une multitude d’oiseau (moineaux et tourterelles) et les chats sont fort occupés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*