La poule Plymouth

Vous débutez en tant qu’éleveur amateur de poules pondeuses ? Abonnez-vous pour recevoir un mail par mois avec des conseils le poulailler !

Vous souhaitez élever des poules, mais vous ne savez pas lesquelles choisir parmi les nombreuses races qui existent. Est ce que vous connaissez la poule Plymouth, dont le nom fait étrangement penser aux poule-mouthe dans le film « Grrrr » :). C’est une poule domestique, très élégante et qui est surtout connue pour sa bonne viande : en plus, c’est aussi une bonne poule pondeuse, Suivez cet article pour en savoir davantage sur la Plymouth

Histoire de la race Plymouth

La Plymouth est une race américaine et doit son nom à la ville de Plymouth. Également appelée Plymouth Rock barrée, c’est une poule qui est généralement connue pour son plumage à motifs rayés. Son appellation Rock signifie « roche ».

La Plymouth est une race très appréciée en Amérique dans les petites fermes familiales. Mais elle est également célèbre partout dans le monde. La Plymouth a été élevée au milieu du XIXe siècle, mais a été introduite en Europe un peu plus tard. Elle est présente avec de nombreuses couleurs, mais celle qui la caractérise est généralement sa couleur barrée. Par ailleurs, la Plymouth est souvent utilisée pour la création d’hybrides pour le commerce et de poulets de chair.

des poules plymuth dehors

Origine de la race

La Plymouth a été introduite à Worcester, dans le Massachusetts pour la première fois en 1869. Elle serait issue d’un résultat de croisement entre une poule dominicaine, une poule Cochin, une poule Java américaine et une poule Brahma. C’est une initiative du Dr Bennett qui a eu l’idée de créer des poules pondeuses robustes.

L’objectif de la création de la Plymouth est à la fois pour en faire une exposition, mais aussi à un but industriel. C’est surtout sa forme droite et dominante qui en fait une race très sollicitée pour les expositions. Cependant, les premières races ont été répertoriées en Russie vers 1911. Depuis ce temps et jusqu’à maintenant, la Plymouth est toujours utilisée pour la reproduction industrielle.

Variétés de la Plymouth

Il existe plusieurs variétés de Plymouth Rock. Cependant, les plus connues sont les fauve, blanc et barré. Effectivement, il existe d’autres couleurs qui ont été créées, à savoir le triple liseré ou crayonné multiple, la perdrix argentée crayonnée multiple, la perdrix crayonnée, le bleu à liseré et le columbian fauve.

D’autres couleurs sont également disponibles comme le saumon doré, le herminé, le fauve herminé noir ou encore le perdrix argenté maillé. Cependant, il existe des variétés très rares, à savoir les roches blanches et les roches barrées. Jusqu’ici, les éleveurs n’ont pas encore réussi à créer une Plymouth blanche dominante. En effet, toutes les variétés comportent souvent des motifs barrés. Sachez que la Plymouth est disponible en grande race et en race naine.

Les caractéristiques d’une Plymouth

Vous l’aurez compris, la Plymouth est surtout connue pour sa couleur barrée. C’est d’ailleurs la base de tous les divers croisements.

Morphologie

La Plymouth est une race de poule robuste et généralement de grande taille. Elle a un corps large et bien droit, typique de toutes les races de poules qui ont été créées aux États-Unis. Elle est dotée d’une petite tête surmontée d’une simple crête. Ses yeux sont grands avec un iris rouge ou rouge orangé. Quant à son bec, il est court et strié de noir, notamment chez les variétés les plus sombres. Les lobes des oreilles sont généralement de petite taille et de couleur rouge. Il possède cependant un long cou droit et assez fort. Il est recouvert d’une épaisse couche de plumes. 

Le corps d’une Plymouth est rectangulaire et large. Il en est de même pour son dos. Ce dernier est rallongé par une queue de taille moyenne s’élevant de 20° à 30° chez la poule. La Plymouth est dotée d’une poitrine profonde et bien arrondie. Comme c’est une race robuste, elle est donc dotée de jambes longues avec 4 doigts et un tarse fort et lisse.

tête d'une poule Plymouth

Taille et poids

La Plymouth est une race assez lourde. Cependant, comme la race existe en grande et naine, leur taille peut varier. Ainsi, la grande race pèse généralement 3 à 3,6 kg pour le coq et 2,5 à 3 kg pour la poule. Ces poids peuvent même être supérieurs autant pour les coqs que pour les poules. Quant à la race naine, le coq pèse environ 1 kg et la poule 800 grammes.

Plumage

La caractéristique principale pour distinguer une Plymouth est la couleur de son plumage. Elle est principalement dotée d’un plumage rayé. Des bandes traversent la plume et cela est très distinctif chez les poules. Puis, les extrémités des plumes doivent avoir une couleur sombre. Le plumage de la poule est plus foncé que celui du coq.

Le coq est doté de bandes noires et blanches sur le cou et à la taille. Contrairement à la poule, les bandes sur la plume du coq se dessinent plus nettement et les motifs sont plus larges. Par ailleurs, il est tout à fait possible de distinguer le sexe du poulet à l’âge de 24 heures. En effet, la poule se distingue par une tache blanche sur la tête tandis que le coq est doté d’une marque floue.

Comportement

La Plymouth est très appréciée pour son caractère docile, ce qui la rend facile à domestiquer. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a toujours été adoptée par une grande partie des fermes familiales. Elle aime la vie en liberté, mais elle peut également s’adapter à un endroit restreint. C’est une race de poule qui ne vole pas très bien à cause de ses ailes de taille moyenne, donc elle n’a pas besoin d’être clôturée. C’est aussi une poule énergique qui ne se fatigue presque pas, même en étant en liberté pendant des heures.

Qualités

Cette race de poule est surtout très appréciée pour sa viande. À cela s’ajoute son poids qui donne une chair abondante. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est généralement industrialisée. De plus, elle a une saveur délicate qui la rend unique. En revanche, sa couleur jaune ne fait pas l’unanimité chez les amateurs de viande. Mais cela ne l’empêche pas d’être souvent utilisée pour des croisements de poulet de chair.

Conditions de vie d’une Plymouth

La Plymouth est une assez bonne pondeuse et c’est la raison pour laquelle elle doit être élevée dans de bonnes conditions.

Élevage

Même si la Plymouth ne demande pas beaucoup de confort, il est quand même important de ne pas négliger son habitat. Pour cela, il est nécessaire de lui donner un grand espace pour lui permettre de se promener librement. Il n’est cependant pas nécessaire d’y installer un haut perchoir, vu qu’elle ne peut pas voler convenablement. Par ailleurs, étant donné que c’est une race rustique, elle peut passer l’hiver sans souci, mais nécessite par contre du refroidissement pendant les saisons chaudes.

élevage de Plymouth

Ponte

En plus d’être appréciées pour leurs viandes, les femelles de la Plymouth sont réputées pour être de bonnes pondeuses. Elles pondent alors en moyenne 170 à 190 œufs par an. Certains individus peuvent même donner jusqu’à 200 œufs. De plus, chaque œuf pèse aux environs de 58 à 62 g. La coquille d’un œuf de Plymouth est de couleur crème. Son plus grand avantage est qu’elle pond beaucoup plus longtemps que les autres pondeuses.

Alimentation

Comme avec toutes les poules pondeuses, la Plymouth nécessite une alimentation équilibrée, et ce dès son plus jeune âge. Quant à l’adulte, il se nourrit généralement de céréales, de légumes bouillis, de grains entiers, d’herbe ainsi que d’aliments combinés. Ces derniers peuvent être du maïs, du blé ou encore de l’orge, sans oublier les vitamines et les minéraux.

Rate this post

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*