Un poulailler : est ce que ça sent mauvais ?

 » Avoir des poules chez soi, ça sent mauvais  » ! C’est l’excuse la plus utilisé par ceux qui ne veulent pas avoir de poulailler dans leur jardin. « Les poules, ça sent mauvais, les poules dégagent une mauvaise odeur niah niah niah« . Une poubelle aussi ça sent mauvais mais pour autant vous en avez une. Après 7 ans passés avec un poulailler dans mon jardin, je peux vous assurer que c’est une mauvaise excuse. Voici un article pour casser cette idée reçue et vous donner quelques astuces pour éviter que votre poulailler ne sente mauvais ou retirer les mauvaises odeurs.

Les mauvaises odeurs du poulailler

Oui, un poulailler peut sentir mauvais, comme une poubelle. Les poules ont peuvent déposer des fientes en dormant, au dessus des nichoirs. C’est gênant pour vous mais surtout pour vos voisins : par respect pour votre voisinage, vous devez vous occuper de votre poulailler, surtout si celui ci est collé à la fenêtre de sa chambre ! Cela peut être considéré comme ne nuisance, rappelez-vous on en parler dans l’article « le droit d’avoir des poules, que dit la loi » ?

Quand votre poubelle sent mauvais :

  • vous pensez à la mettre dans la rue pour que les éboueurs la prenne
  • vous la nettoyez une fois vide

Pour éviter les mauvaises odeurs, il faut :

  • le nettoyer régulièrement. Faites comme vous le souhaitez, personnellement je le nettoie à fond une fois par semaine : ça prend 5 minutes et ça évite la prolifération de parasites, (notamment les poux rouges) ou les mauvaises odeurs. Tout dépend du nombre de poules que vous avez et de l’espace extérieur
  • utiliser de la cendre : placez de la cendre dans le pondoir et sous les perchoirs. La cendre va avoir un effet absorbant, et limitera donc les mauvaises odeurs. Pensez à demander de la cendre de cheminée dans votre entourage (attention, le feu ne doit pas avoir été fait avec des produits chimiques)
  • utiliser de la terre de diatomée : elle a aussi un effet absorbant mais vu le prix, c’est surtout pour éviter la prolifération des parasites que vous devez en disposer dans le poulailler

Diaguard® Terre De Diatomées De Catégorie Alimentaire Protecteur Naturel 2kg

  • Haute pureté, 100% d'eau douce, la terre de diatomée de "qualité alimentaire/codex".
  • 100% naturel et inerte (non-toxique). La terre de diatomée est utilisé dans l'agriculture biologique.
  • Profil de sécurité optimal. Grade Codex, chaque lot analysé pour les métaux lourds et les bactéries. Assurance qualité la plus élevée disponible.
amazon
Prix indisponible
  • Prévoir de la paille dans le pondoir, pour que les poules puissent nicher et que les oeufs soient amortis sur un matelas naturel. Changez la régulièrement pour éviter que les oeufs ne soient souillés et que la paille sente mauvais.

Pas besoin de produits chimiques « qui sentent bon » ou de « Charlotte à la fraise » !

En ce qui concerne le nettoyage, je vous conseille aussi le « nettoyage de printemps » ou « le grand ménage » 2 fois dans l’année. Bougez tout, démontez le, nettoyez le de fond en comble : cela permet non seulement de vraiment le nettoyer à fond mais aussi de repérer des anomalies, de réparer les fuites ou trouver des galeries !

Remarque : si votre poulailler sent mauvais, ce n’est pas pour cela que les oeufs à l’intérieur ne seront pas comestibles ou qu’ils sentiront mauvais. Un oeuf qui sent mauvais n’est pas lié au niveau d’hygiène du poulailler.

Quel poulailler acheter pour éviter les odeurs ?

Alors je vous rassure tout de suite, un poulailler anti-odeur ça n’existe pas Par contre, avant d’acheter un poulailler, assurez-vous :

  • qu’il soit équipé d’un tiroir à déjections. Si c’est le cas, alors ce sera plus facile pour vous de retirer les excréments, et comme ce sera facile, vous le ferez souvent !
  • qu’il soit assez grand pour toutes vos poules. Plus le poulailler est petit, et plus le développement des microbes ou parasites va se faire rapidement ! Un poulailler à la bonne taille, c’est à la fois plus confortable mais aussi plus hygiénique !
  • qu’il soit ventilé ! De l’air qui circule, ça permet d’éviter les mauvaises odeurs et c’est très bien en cas de forte chaleur. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas ça qui va déranger vos poules l’hiver.

Attention aussi à la nourriture. Ne laissez pas la nourriture non consommée en place, ça peut être aussi une source de mauvaise odeur. En plus, ça va développer les microbes et ce ne sera plus comestible pour vos poules. Si vos poules ne finissent pas leur assiette, retirez-la ! On vous conseille de donner à manger à vos poules le matin justement, pour ne pas que ça passe la nuit dehors. Rien de pire en terme d’odeur que des restes de fruits de mer dans un poulailler 😉

Quel espace pour ne pas avoir d’odeur ?

Rien à voir avec le poulailler en lui même mais plutôt avec l’espace alloué à vos poules. Non seulement vous devez faire attention à la taille du poulailler (l’habitat pour dans lequel elles dorment et elles pondent) mais faites attention à l’espace extérieur. Tout simplement : prévoyez en un, c’est important ! On estime qu’une poule a besoin de 15 à 20 m² extérieur.

Si vos poules sont enfermées toute la journée dans le poulailler, elles risquent de dépérir (ennui, mauvaise hygiène, mauvaise alimentation). Prévoyez un espace vert dans lequel elles vont pouvoir gambader et picorer.

Tout ça pour en arriver à la conclusion suivante : vos poules ne sont pas casanières, elles ne vont rentrer dans le poulailler que pour pondre et dormir, la journée elles resteront volontiers dehors. Si votre poulailler sent mauvais, c’est peut être tout simplement que vos poules n’ont pas assez d’espace extérieur !

1 Commentaire

  1. Bonjour, depuis que je mets de la sciure de bois dans le poulailler, plus d’odeur et les fientes sont super facile à enlever car la sciure à un haut pouvoir d’absorption. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*